Etienne Teboh : J’ai déchiré l’acte de mariage

C’est ma quatrième rencontre depuis la fin de l’année passée et le début de cette année avec ce même adversaire qui a toujours pris le dessus. Aujourd’hui, j’ai trouvé la solution et je suis très content parce que Blaise c’est un joueur tellement puissant. Il m’a fallu aller chercher dans mes ressources physiques pour déchirer cet acte de mariage qu’on avait signé sans mon consentement. Je dédie cette victoire à ma mère décédée le 13 janvier 2019. Je m’étais promis de jouer et de gagner pour elle. Je tiens à dire que lors de l’avant dernière finale à Ebolowa que j’ai perdue face à Blaise, Maman était gravement malade à l’hôpital général de Douala. Et la dernière finale du Master Tara à Yaoundé le 9 février, je venais à peine de la mettre sous terre. Je me suis promis de gagner pour elle, et c’est fait aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *