Coupe de la CAF: New stars de Douala éliminée !

Le plénipotentiaire du Cameroun n’a pas pu marquer le but qui devrait le qualifier pour la phase des Poules de la compétition africaine, malgré sa bonne performance au match aller.

Incapables de trouver le filet à Limbé depuis le début de la compétition, les poulains de Gérard Mbimi n’ont pas pu briser le signe indien dans ce match retour qui les opposait à Gor Mahia du Kenya. L’équipe visiteuse ayant un léger avantage pris au match aller (2-1), elle n’a rien montré au stade omnisport de Limbé ce dimanche 20 janvier 2019. Mais aidée par le manque de réalisme et d’agressivité des joueurs Camerounais, l’équipe Kényane va se qualifier pour la juteuse phase des poules de la CAF. Il y avait pourtant des occasions de marquer des buts. Dès la première minute du jeu, le capitaine Junior Ngongang de New stars est trop gourmand. Après une chevauchée qui l’entraine dans la surface adverse, il fait le beau geste du crochet droit qui lui offre plusieurs possibilités dont la meilleure était de servir un  de ses deux coéquipiers qui ont suivi l’action. Il choisit de frapper à un angle fermé par le gardien de but de Gor Mahia. Il n’y aura plus rien dans cette manche, en dehors du remplacement de l’attaquant Togolais de New stars à la 37ème minute. Ayamo Soglongbe cède sa place à Kemajou Kemajou qui va occuper le centre de l’attaque et va décaler Ngongang.

On se dit alors que Gérard Mbimi a trouvé la solution, puisque l’entrant va percuter cette défense de grands de taille Kényans. Kemajou sera idéalement servi dans l’axe de la défense adverse à la 49ème minute. Il a alors les buts ouverts devant lui après un contrôle de balle orienté, mais il croise trop son plat de pied alors que le maigre public acquis à la cause de New stars de Douala s’était déjà levé pour jubiler. Un raté qui va lui imposer de se donner à fond dans le jeu de puissance pour lequel il a été mis sur le terrain. Tous les ballons sont envoyés en sa direction, et son gabarit très gênant pour les défenseurs Kenyans donne des occasions à ses coéquipiers. Chacun s’y essaye, avec le même échec. Moukeu Nelson aux 56ème et 60ème minutes, Junior  Ngongang à la 61ème, Benjamin Ako à la 63ème, Aristide Medjo à la 79ème et Nelson Moukeu encore,  à la 82ème minute. Rien, pas de but ! Un manque de réalisme qui va leur imposer le nul vierge et  leur coûter l’élimination de la compétition.

David Eyenguè à Limbé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *