Un journaliste veut dompter le mont Cameroun

Lambi Elijah Kangha est un passionné de sports et surtout des courses difficiles. Ce jeune camerounais originaire du Nord-Ouest a attrapé le virus des courses de montagne en travaillant comme reporter sur le Mont Cameroun. Considéré comme la plus difficile des courses au monde, la traditionnelle ascension sur le Mont Cameroun est aussi l’événement qui met aux prises les sportifs montagnards des deux régions anglophones qui se bousculent au podium. Un événement sportif qu’aucune chaîne de médias opérant dans ces régions ne doit rater. Envoyé spécial de Bamougou Community Radio il y a quelques années, le jeune homme est passé de reporter à athlète concurrent en très peu de temps. « Je suis journaliste à Bamougou community radio c’est dans le département du Ngok-etunja dans la région du Nord-Ouest. Je me suis intéressé à cette course en travaillant sur d’autres athlètes. J’aime cette course. J’ai voulu être aussi un membre de cette communauté et depuis 2015, je participe comme concurrent ».

Notre collègue de 28 ans ne fait pas que figurer depuis son changement de statut comme acteur pendant la course de l’espoir. Il sera à sa quatrième participation en 2019 et connait par cœur ce qu’il a à faire : «Je suis déjà un habitué des difficultés de la course sur le mont. Cette année, c’est ma quatrième participation. Je ne peux plus me considérer comme un novice. Pour cette sélection, J’ai rencontré les mêmes difficultés que les autres, les herbes qui obstruent le parcours. Et nous qui étions en tête de course nous devions baliser le terrain et je crois que les suivants ont eu moins de problèmes que nous. Cette année, je ferai de mon mieux lors de la grande course. Mieux que la 23ème place que j’ai occupée en 2018 ». Pour la course de sélection, Lambi Elijah Kangah a terminé deuxième sur les 156 athlètes présents, à 10 minutes derrière Symplice Ndungeh, vainqueur de l’ascension en 2016. Des signes qui lui permettent de croire en un podium cette année.

David Eyenguè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *