Les journalistes dominent les présidents de clubs

Hommage à Mbappè Essoka. Les administrateurs du football camerounais étaient présents en grand nombre ce mercredi 16 janvier 2019 à Douala, pour ce match de gala qui les opposait aux journalistes sportifs.

Il y avait tout dans ce match de gala que les acteurs du football de la région du Littoral ont organisé en la mémoire d’Emmanuel Mbappè Essoka, ancien secrétaire général de la ligue régionale de football du Littoral décédé le 26 décembre 2018. Balock John, membre du comité exécutif de la Fecafoot et Emmanuel Loga, président de la ligue régionale de football du Littoral ont conjugué les efforts pour donner des couleurs à un hommage appuyé. A l’occasion, les journalistes sportifs du Littoral ont été sollicités pour croiser une équipe constituée de dirigeants du football. Le stade Soppo Priso de Bonapriso grouillait de monde, des amoureux du foot qui ont connu l’illustre disparu. Ils sont venus rendre hommage à leur façon, mais aussi et surtout vivre une rencontre de football largement annoncée dans les médias. Ils n’ont pas eu tort de prendre d’assaut cet antre, car le spectacle était au rendez-vous, malgré l’âge relativement avancé des acteurs. On a vu à cette occasion le 1er vice-président de la toute nouvelle Fecafoot, Alim Konaté chausser des crampons, et donner le meilleur de lui pendant plus d’une heure comme latéral gauche. Il y aura aussi, John Balog, Ngallè Nemangou Esaie, Essombè Ndoumbè, Daniel Monguè Nyamsi, Adalbert Mangamba, Vassilios Esseme Olivier, Edgard Nuentsa, Sa majesté Essola, Joseph Lima, François Heya, Alexandre Djocki, et autres Baonè et Ngassa Mbadi. Des dirigeants et administrateurs de football qui avaient en face une équipe de journalistes emmenée par Perlin Bayong de CRTV et David Eyenguè Nzima du Quotidien Le Jour, excellents buteurs dans la rencontre. Il y avait aussi côté journalistes, Benoit Patrice Ekanè, Jean Leopold Bilougui, Raoul Tobou Foe, Marc Lionel Chouamo, Léandre Nzié, Mathieu Nathanael Njog, Jacques Marcel Itiga, William Meli et autres Patrice Biyo.

Des noms bien connus qui ont donné tout ce qu’il y avait comme spectacle à donner pour cet hommage dans une rencontre que les arbitres internationaux Jean Marie Wam, assisté de Singui Tongo Marie Viviane et de Ngo’on Mbeleg  ont dirigé avec maestria. Si le temps additionnel de la deuxième période a eu un record de plus de 20 minutes, la défense du gardien de buts Sylvain Kwambi emmenée par Franck Diffo a résisté à l’égalisation qu’espéraient les administrateurs et présidents des clubs de football. Une petite défaite (4-3) infligée à ces dirigeants par les journalistes sportifs, mais qui entrera dans l’histoire, car le choix de cette équipe des hommes de médias avait été fait par John Balog qui avait annoncé qu’à l’occasion, ils donneraient une bonne raclée à une équipe moribonde des journalistes. Le membre du comité exécutif de la fecafoot est revenu sur terre après la rencontre.

David Eyenguè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *