Josuah Osih en sapeur-pompier au sein des équipes mythiques

Réconciliation. Le candidat récalé de la présidentielle du 7 octobre a pour mission d’éteindre le feu au sein des factions de Canon et Tonnerre de Yaoundé, tout comme Gilbert Kadji doit reconcilier les frères ennémis de Panthère du Ndé

Les cas de litiges observés depuis des années dans les clubs de football qui ont marqué le football camerounais par leurs palmarès intéressent le nouveau bureau élu de la Fecafoot. Une des résolutions du comité exécutif qui a siégé ce mardi 14 janvier 2019, a commis des hommes dans les différentes parties en conflit, dans le but de les aider à trouver une solution consensuelle au règlement de leurs litiges. Ainsi donc, Gilbert Kadji le président de la Kadji Sport Academy (KSA) a été mandaté pour aller à Bagangté dans le but de  ramener les deux parties en conflit dans cette équipe au calme, avant le début du championnat Elite 2 dans lequel elle devra officier cette année.

Joshua Osih, le 2ème vice-président de la Fecafoot a reçu la mission d’aller réconcilier les deux équipes mythiques de la ville de Yaoundé. Le Canon Sportif de Yaoundé et le Tonnerre Football Club recevront dans les prochains jours, le député de la nation et vice-président du Social Democratic Front (SDF). Il ne sera pas question de politique, mais le candidat recalé à la dernière élection présidentielle va montrer sa capacité à concilier les frères de football qui se regardent en chiens de faïence depuis plusieurs saisons, noyant du même coup leurs excellents palmarès nationaux et continentaux au moment où leurs victimes des années 70 et 80 Gor Mahia de Nairobi et Ashanti Kotoko de Kumasi font la fête aux plénipotentiaires camerounais des coupes africaines. Regarder dans le rétroviseur pour commencer à reconstruire ces clubs à légendes sera le défi de cet homme aux multiples casquettes. Le président de Kumba Lakers ne va certainement pas oublier de préciser aux dirigeants de ces deux clubs de la capitale politique, que son enfance et son arrivée dans le football (comme pour plusieurs de ses camarades d’âge) avaient été motivées par les performances de Canon et Tonnerre, et que les jeunes générations aussi méritent de revivre ça.

Pour le cas de Dynamo football club de Douala, le comité exécutif s’en tient aux résolutions de l’assemblée générale de cette association du 29 octobre 2016 qui a vu élire Monsieur Sinkot Isaac au poste de président de l’association. Pour le cas de Racing de Bafoussam, le comité exécutif a pris acte des résolutions de l’assemblée générale de la société Racing club de Bafoussam SAOS tenue le 1erseptembre 2018 et ayant élu Monsieur Tagne Léopold au poste de président du conseil d’administration. Dans l’espoir de connaître un nouveau départ avec de la nouvelle Fecafoot avec ses clubs mythiques qui, malgré les secousses qui font partie de leur quotidien, sont encore tous dans les championnats d’élite. Panthère du Ndé, Racing de Bafoussam, Dynamo de Douala, Tonnerre et Canon de Yaoundé doivent revenir à leurs ambitions d’antan pour ramener leurs grands publics dans les stades.

David Eyenguè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *