La France est championne du monde

CDM Russie 2018. L’équipe de France lamine la Croatie (4-2) et remporte sa deuxième couronne de championne du monde là où personne ne l’attendait.

Elle était certes la grande favorite de cette finale de Coupe du Monde qui l’opposait à la Croatie, mais l’équipe de France de Didier Deschamps n’était pas attendue là dès le début de la compétition. Après un début de rencontre embaumé de crispation, on est passé par toutes les émotions pour voir la France triompher. Essorés par leurs trois prolongations dans les phases précédentes, Les coéquipiers de Luca Modric vont tout mettre dans la bataille dès les premières minutes du jeu. Comme à son habitude quand la France est mal, la chance de Dédé vient les accompagner. Sur le coup franc de la première sortie de balle des français, Mario Mandzukic trompe son gardien et envoie la France devant (1-0) on joue alors la 20ème minute. La défense française hésite sur un corner de la 28ème minute, et voit Ivan Perisic ramener les deux équipes à égalité. Le milieu de terrain français (Ngolo Kanté et Blaise Matuidi) est en vacances, englouti par Modric et Rakitic. Sur un autre corner de Griezmann, Ivan perisic prend la balle de la main. Le central de la partie doit consulter la vidéo assistance et accorde un penalty aux Bleus. Antoine Griezmann ne tremble pas et offre un bol d’ai à la France (2-1) à la 39ème minute. Le milieu de terrain français subit et prend deux cartons jaunes en 40 minutes, son total dans les matches entiers où ils ont été les plus avertis. Didier Deschamps a la pause qui vient l’aider.

Seulement cinq minutes de jeu après la reprise, le sélectionneur Français doit se séparer de son meilleur élément jusque-là. Ngolo Kanté cède sa place à Steven Nzonzi. C’est toujours les Croates qui attaquent, et sur une sortie de balle longue, Pogba trouve Mbappè qui entraine la défense croate dans leur surface avant de redonner à Pogba qui avait suivi. Son plat de pied est limpide, la France prend deux buts d’avance  (3-1) à l’heure de jeu. Comme depuis le début de cette Coupe du Monde, un élément de la défense des Bleus entre en jeu. Lucas Hernandez, dans un raid audacieux, s’en va trouver Kilyan Mbappè dans l’axe des buts croates. Le Génie ne manque pas la seule occasion d’entrer dans l’histoire profondément. Il fusille Subasic et à 19 ans et six mois, il devient le deuxième joueur le plus jeune à marquer dans une finale de Coupe du Monde après Pélé (17 ans et huit mois) en 1958.  Le génie Franco-Camerounais assomme les Croates et annule leurs espoirs à la 65ème minute de jeu. Mais cinq minutes plus tard, Hugo Lloris offre à Mandzukic le droit de marquer deux fois dans ce match (4-2). Didier deschamps et ses hommes mettront en place une stratégie défensive qui va barrer la voie aux multiples attaques de la Croatie. La France remporte son deuxième trophée de Coupe du Monde au Luzhniki stadium de Moscou ce 15 juillet 2018 après celui gagné en 1998 à Paris.

David Eyenguè à Moscou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *