Le Mexique n’a pas existé, face au Brésil en huitième

CDM Russie 2018. Sans avoir à forcer le talent, le Brésil s’est qualifié pour les quarts de finale en battant une équipe du Mexique qui n’a rien montré.

Pour sa 16ème participation en Coupe du Monde de football, le Mexique est encore rentré à l’étape des huitièmes de finale, battue par le Brésil (2-0) au Samara Arena ce 2 juillet 2018. La plus ancienne des équipes participantes n’ayant jamais atteint le dernier carré (deux quarts de finale depuis 1930) a encore montré mardi qu’elle est une vraie animatrice du premier tour. En 16 participations, les Mexicains ont été éliminés 7 fois au premier tour et ont subi  face au Brésil leur 7ème élimination  en  8ème de finale. Très enthousiastes au début de la compétition, ils avaient montré qu’ils avaient un compte à régler avec l’Allemagne, et ils l’ont fait. Le champion du monde en titre essuyait alors sa première défaite d’une débâcle qui devait suivre. Les Mexicains qui se vengeaient de leur défaite (4-1) en demi-finale de Coupe des Confédérations 2017,  avaient alors déjà gagné leur coupe du monde 2018, comme nous l’avaient affirmé certains de leurs supporters : « on peut maintenant rentrer à la maison, nous avons battu le champion du monde ». Dans l’euphorie, ils avaient battu la Corée du Sud (2-1) lors de la deuxième journée du groupe avant d’être laminés par la Suède (3-0) à la 3ème journée. C’est donc une équipe sans réelle motivation qui s’est présentée devant le Brésil en 8ème de finale, pour que Neymar (51ème) et Firmino (88ème) assomment les derniers coups pour un retour à la maison du Mexique. Mais comme pour les  7 derniers rendez-vous ininterrompus, on les reverra peut-être au Qatar en 2022 avant de recevoir la Coupe du Monde de 2026 à la maison.

David Eyenguè à Moscou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *