Messi, Messi, Messi…

Cristallisation. La star de l’équipe d’Argentine reste encore  la grosse attraction de ce Mondial, malgré son manque de réussite. Son nom alimente toutes les conversations

Le match qui va opposer le Nigéria à l’Argentine comptant pour la 3ème journée du groupe D est une petite finale que personne ne veut rater. Un match qui se jouera avec 11 joueurs dans chaque équipe, mais après leurs noms propres, les supporters n’ont que le nom de Lionel Messi sur les lèvres. Chez les Nigérians, ce sera la dernière de la « pulca » à Saint-Pétersbourg : Je suis Yinka Abioye, supporter venu du Nigéria. Je donnerai tout pour voir ce match qui sera le dernier match de Messi avec la sélection. Ce sera un plaisir pour toute l’équipe du Nigéria d’avoir envoyé Messi à la retraite internationale.

Du côté des supporters de l’Albiceleste, si Messi ne marque pas, ils seront morts, comme nous l’explique Max, venu d’Argentine : Pendant les deux premiers matches, on n’a pas célébré le but de Messi. C’est un plaisir qu’aucun amoureux du football ne peut bouder. Comme il va tout donner aujourd’hui et marquer deux buts, j’ai tout fait pour partir de Buenos Aires jusqu’à Saint-Pétersbourg pour venir vivre ça. Nous ne pouvons pas être éliminés car Messi n’a pas encore marqué. Son contrat avec le maillot argentin, c’est qu’il doit marquer des buts pour faire des heureux ».

Alors que les analystes du football espèrent ne pas voir Gerno Rohr le sélectionneur  du Nigéria faire uniquement un plan anti-Messi qui peut être préjudiciable à l’équipe africaine, les anciens joueurs Argentins accusent Jorge Sampaoli, le sélectionneur Argentin de n’avoir qu’un plan A : « On donne la balle à Messi, et on s’assoit en attendant d’aller jubiler le but ». Lionel Messi n’a jamais senti aussi lourd le poids de son nom en 31 ans d’existence.

David Eyenguè à Saint-Pétersbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *