Ça bouge dans la tanière.

Lions Indomptables du Cameroun. La fédération Camerounaise de Football Fecafoot vient de lancer un appel d’offre pour le recrutement d’un entraineur pour l’équipe A.

Le Cameroun est certes éliminé pour la coupe du monde de Russie en 2018, mais la vie doit continuer. La signature d’Hugo Broos comme directeur sportif d’un club en Belgique montre bien que le belge a confirmé que le comité de normalisation dirigé par Me Dieudonné Happi a résilié son contrat, et que le poste reste vacant. Pour le remplacer, un appel d’offres a été lancé en début de week-end dernier par la Fecafoot : « La Fédération Camerounaise de Football recherche,  pour la sélection masculine « A » de football du Cameroun, un entraîneur sélectionneur de nationalité camerounaise ou étrangère.

Les candidats doivent satisfaire aux conditions suivantes :

–       Etre titulaire d’un diplôme d’entraîneur fédéral ou étranger obtenu à la suite des formations continues (Licence A fédérale, Licence A CAF, Licence A UEFA, Licence Professionnelle ou tout autre diplôme reconnu équivalent) ;

–       Etre de bonne moralité ;

–       Etre physiquement apte et en bonne santé apparente ;

–       Avoir une bonne expérience des clubs professionnels d’élite ou des sélections nationales ;

–       Avoir un bon Palmarès (trophées ou titres nationaux et internationaux remportés comme joueur ou entraîneur de club ou entraîneur national) ;

–       Avoir une bonne connaissance du football africain ;-       Etre disposé à résider de manière permanente au Cameroun pendant la durée du contrat ;

–       Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (logiciels Word, Powerpoint, Excel…) ;

–       Avoir une grande capacité d’adaptation et une aptitude au travail en équipe ;

–       Avoir une parfaite maîtrise de la langue française ou anglaise ;

–       Avoir un bon carnet d’adresses dans le milieu professionnel ».

Dix conditions à remplir, aussi coriaces les unes que les autres, mais pas à la portée du premier ambitieux. Des conditions à remplir, qui cadrent avec le palmarès de l’équipe demandeuse du professionnel qui aura la mission de redorer le blason de notre équipe nationale, avec la réelle ambition de remporter le trophée de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN) de 2019 qui sera organisée sur le sol  camerounais. Le communiqué qui est mis en public stipule aussi que « Les candidatures à adresser au Président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT doivent comprendre les pièces suivantes : Un curriculum vitae détaillé avec photo; un certificat médical,  un extrait de casier judiciaire,  une lettre de motivation, les copies des diplômes certifiés conformes,  un projet de programme de travail couvrant la période 2018-2020 ».

Tous les potentiels candidats doivent envoyer ou déposer leurs dossiers de candidature au plus tard le Samedi 24 mars 2018 à 23H59, heure du Cameroun. Une commission sera chargée de l’analyse des dossiers afin de sélectionner les trois (03) meilleures candidatures en vue de la désignation du titulaire du poste et éventuellement des adjoints.

Belinga assure la continuité.

Une autre note d’information signée le même jour par Dieudonné Happi nomme Alexandre Belinga Belinga, précédemment entraineur adjoint comme sélectionneur par intérim. L’ancien coéquipier de Gorges Opon Manneh  Weah va assurer la continuité du service en attendant la désignation du nouvel homme fort du banc de touche des Lions Indomptables. Alexandre Belinga ne va pas attendre longtemps pour se mettre en évidence, car une conférence de presse est déjà annoncée pour ce lundi au siège de la Fecafoot. Des mesures doivent être rapidement prises pour mettre en activité la sélection nationale A pour la période Fifa du mois de Mars 2018. Un match amical contre le Koweit pourrait se jouer à Paris en fin de mois.

David Eyengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *