Feutcheu punit Apejes d’entrée

MTN Elite One 2018. Le club de Djiko Bandjoun a battu Apejes de Mfou (2-1) dans le match d’ouverture de la saison 2018 ce dimanche 11 février au Centunary Stadium de Limbé.

Après plusieurs reports, le championnat de football professionnel du Cameroun de 2018 a enfin connu son lancement, avec une affiche qui a opposé Feutcheu FC de Djiko Bandjoun à Apejes de Mfou. L’équipe visiteuse venue de Yaoundé, devait faire le déplacement de Limbé, où Feutcheu FC a décidé de recevoir. Pour ce lancement de championnat un 11 février, ce n’était pas la grande effervescence populaire. Ni le gouverneur de la région de sud-ouest, ni le préfet du Fako dont le domicile est visible à partir des tribunes du stade, aucune autorité administrative pour accompagner le général Pierre Semengue, président de la Ligue Professionnel de Football du Cameroun (LFPC) qui aura oublié lui-même dans son discours de souhaiter bonne fête à la jeunesse. L’octogénaire général de 2ème grade à la retraite, dans un discours en anglais,  a tout de même souhaité discipline, solidarité et tolérance pendant toute la saison qui démarre. Pour ce début de saison, le déploiement de MTN le sponsor principal ressemblait plus à une sortie d’équipe marketing pour une promotion dans un marché de brousse, qu’à un accompagnement de lancement de championnat national de première division.

Le match sur la pelouse

Certains des 22 joueurs alignés par les deux équipes avaient déjà cumulé plusieurs mois sans match officiel, ce qui selon Oumarou Sokba, l’entraineur principal d’Apejes suspendu pour cette journée : « on peut observer une certaine lourdeur des acteurs en tout début de match». Même son de cloche chez François Heya, le directeur technique de Feutcheu : « cela fait plus de six mois que certains n’ont pas joué en match officiel. Nous avons engagé la préparation en matches amicaux depuis trois mois, mais il nous faut du temps pour prendre des repères ». C’est pourtant les visiteurs d’Apejes, par Brondon Moukete qui trouvent les repères des buts adverses. Idéalement placé dans l’axe de la défense, l’attaquant  trouve la pleine lucarne des filets gardés par Sadjo Sodéa de Feutcheu à l’heure de jeu. Il faut attendre la 72ème minute pour voir les locaux réagir. Eric Toko Toko reprenait en volley un centre d’Ashu Tambè après une action collective. C’est à la 90ème minute que le passeur de l’égalisation va se transformer en buteur. Des 30 mètres par  coup franc, le joueur va tromper le gardien Hamadjam  d’Apejes et sa barrière. Un chef-d’œuvre technique que retiendront le millier de spectateurs du Centunary stadium de Limbé pour ce début de saison à la LFPC.

David Eyengue à Limbé