Le Maroc humilie le Nigéria en finale

L'équipe de Zambie célébrant son 1er but face à la Côte d'Ivoire

Chan Total 2018. Les Lions de l’Atlas écrasent les supers eagles du Nigéria (4-0) dans une finale continentale et s’adjuge le trophée de la 5ème édition.

C’est sous une pluie battante ce 4 février 2018 que 37000 spectateurs surchauffés vont accompagner les équipes nationales du Maroc et du Nigéria sur la pelouse du stade du Complexe Mohamed V de Casablanca pour la finale de la 5ème édition du championnat d’Afrique des Nations Total . Un tir sur la barre transversale du gardien de but Nigérian après une reprise acrobatique d’Ayoub El Kaabi l’attaquant Marocain à la 15ème minute,  n’était qu’une alerte  de la punition que préparait l’équipe de Jamal Sellami à celle Yusuf Salisu. Un sursit qui n’a pas duré toute une première période. Alors que les Nigérians appelaient de leurs vœux une pause pour souffler, la 45ème minute leur est fatale. C’est la défense marocaine par son capitaine qui va impulser l’attaque. Le capitaine défenseur central transperce la défense adverse  et va trouver son latéral gauche qui sert idéalement Zakaria Hadraf qui avait suivi au point de penalty. Son plat de pied est imparable à. Le Maroc mène à la pause (1-0).

Le carton rouge qui a tout changé.

On n’avait pas encore joué deux minutes en seconde période quand Eneji Moses, pourtant attaquant de pointe pour le Nigeria effectuait un tacle pour freiner une accélération du buteur Zakaria à 30 mètres du but des Super Eagles. Le joueur Nigérian qui avait déjà écopé d’un carton jaune à la 14ème minute n’échappera pas à cette autre vigilance du central Gambien. Un carton rouge qui va largement profiter à une équipe du Maroc déjà plus forte. L’infériorité numérique est venue se joindre à l’infériorité technique pour un cocktail de buts inévitables. Trois buts en 15 minutes, qui portent les marques de Walid El Karti (60ème), Zakaria hadraf (63ème) et du renard des surfaces Ayoub El Kaabi (74ème) qui a marqué son 9ème but du tournoi en six rencontres. Le Maroc termine la compétition comme il avait commencé, avec quatre buts filés à son adversaire le Nigéria en finale. Le 13 janvier dernier au match d’ouverture, c’était les Mirabitounes de Mauritanie qui avaient bu la même tasse jusqu’à la lie, sur le même score de 4-0. Le public de Casablanca a bravé la grande pluie qui s’est abattue sur la ville pour participer activement à la fête. Le Maroc est champion d’Afrique.

David Eyengue à Casablanca