Le soutien du Maroc pour 2026 me parait automatique.

Dieudonné Happi, président du comité de normalisation, parle du soutien des pays africains à la candidature marocaine  pour l’organisation de la coupe du monde 2026, et du mandat du comité de normalisation dont il est le président.

On annonce partout que votre mandat a été prorogé par la Fifa. Vous confirmez ou pas ?

Je ne suis pas au courant d’une certaine prorogation du mandat du comité de normalisation que je dirige. Je ne sais pas si on peut faire une telle chose sans avoir consulté les principaux concernés que sont les membres. Par conséquent, je ne peux pas confirmer l’information, je ne suis pas au courant.

Cette supposée prorogation de votre mandat est annoncée dans les réseaux sociaux depuis une semaine. Finalement les réseaux sociaux aident-ils dans votre travail ?

Les réseaux sociaux, comme tout organe de communication, peuvent être bien pour autant qu’ils diffusent les informations vérifiées, pour autant qu’ils s’éloignent de l’intoxication, pour autant qu’ils s’éloignent de la désinformation. Là, je ne peux pas dire qu’ils sont mauvais. Ce qui est mauvais,  c’est de trafiquer l’information, de fabriquer l’information, c’est d’inventer l’information.

Nous sommes en fin de mois de janvier, et on avait annoncé pour fin février la fin de votre mandat. A quel niveau se trouve votre travail en termes de pourcentage déjà effectué ?

En ce qui concerne les textes, nous avons dit depuis très longtemps que nous avons terminé les textes que nous avons transmis à la Fifa depuis le 14 décembre 2017, nous attendons que ces textes soient validés pour continuer le travail. Sur les autres points, toutes les autres commissions ont pratiquement terminé leur travail.

Vous êtes au Maroc avec un agenda très chargé. Qu’y a-t-il au programme ?

Nous sommes là pour deux séances de travail très importantes. La première pour la commission d’organisation de la CAN de 2019, la seconde c’est l’assemblée générale de la CAF qui aura lieu le 02 février.

Pendant les travaux, on parlera aussi largement de la candidature du Maroc pour la coupe du monde de football. Le Maroc peut-il compter sur le soutien inconditionnel du Cameroun ?

Le Maroc est un pays ami, un pays frère. A partir du moment où un pays africain est candidat à l’organisation d’une coupe du monde, en principe et à mon humble avis, le soutien d’un pays africain me parait automatique.

Propos recueillis par David Eyengue à Casablanca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *