Ces Lions étaient trop costauds pour leurs âges

Chan Total Maroc 2018. Le Cameroun présentait sur les papiers, l’équipe la plus jeune du groupe D de la compétition, malgré les apparences. Elle a terminé dernière au classement.

Une étude sur les âges des joueurs des équipes logées dans le groupe D au Maroc, montre bien que les Lions Indomptables étaient les plus jeunes. Avec une moyenne d’âge de 22 ans, six mois et six jours, la bande à Junior Awono était la cadette du groupe. En dehors du gardien Gwot Kalati déjà âgé de 33 ans et David Eto’o 31 ans (qui a pris sa retraite internationale), on compte 16 joueurs parmi les poulains de Rigobert Song dont l’âge varie entre 19 et 25 ans et qui peuvent encore prétendre revenir dans cette compétition, à condition qu’ils restent dans le championnat local.

Le Congo Brazzaville, son voisin de l’Afrique centrale venait juste devant dans ce classement, avec une moyenne d’âge de 23 ans, 11 mois et 14 jours. L’effectif des Diables Rouges avait la particularité d’avoir en son sein un joueur ayant plus du double de l’âge deux de ses  coéquipiers. Le gardien de but Bariel Morial Mouko de l’équipe Flamengo au Congo et ses 39 ans, avait 21 ans de plus que Veiljeux Prestige Mboungou, 18 ans et désigné homme du match contre le Cameroun. Le gardien de but titulaire aurait aussi pu être le géniteur de son remplaçant Perrauld Ndinga Tsatou et ses 19 ans.

Le Burkina Faso et sa moyenne de 24 ans 10 mois et 13 jours arrive en 3ème position de ce classement des équipes jeunes du groupe D, même si elle a présenté le plus jeune joueur de ce groupe. L’attaquant Nathanio Compaoré du Salitas FC du Burkina n’aura  17 ans qu’en juin 2018. A seize ans et six mois, il a bien été titulaire pendant les trois matches de son pays dans la compétition.

Les moins âgés du groupe, c’était l’Angola et sa moyenne d’âge de 26 ans deux mois et trois jours. Les Palancas Negras ont dans leur effectif quatre joueurs de plus de 30 ans dont deux titulaires dans chaque onze entrant. Mais c’est le plus jeune des titulaires, Vladimir Felix (VA) de 19 ans et quatre mois qui a été désigné deux fois homme du match.

Loin de la réalité donc, ceux qui se sont aventurés à dire que les poulains de Rigobert Song étaient d’un âge avancé, pour expliquer leur sortie prématurée de la compétition. Ils ont plutôt l’excuse d’être l’équipe la plus jeune qui a encore des choses à apprendre, excuse balancée par le sélectionneur plusieurs fois  en conférence de presse: « C’est le premier voyage et la 1ère compétition internationale pour nombreux de ces joueurs », essayait toujours de dire Rigobert Song en conférence de presse. Cette équipe n’a pourtant pas montré le niveau athlétique équivalent à leur moyenne d’âge.

David Eyengue à Marrakech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *