Tous des touristes, ces Lions A’

CHAN Total Maroc 2018. L’aventure s’arrête pour Rigobert Song Bahanag et ses poulains,  éliminés au premier tour de la compétition sans avoir gagné le moindre adversaire.

 

Alphonse Marie Tientcheu avait pourtant le ballon de la victoire dans les pieds à six mètres du but burkinabé avec deux de ses coéquipiers Francis Elimbi et Raphaël Messi bien démarqués, à deux minutes de la fin du match. Aucune des deux options de passe que lui proposaient ses coéquipiers n’a été choisie. Le latéral gauche a préféré faire une frappe trop croisée, noyant du même coup,  le dernier espoir de victoire. Pendant les 270 minutes de jeu,  les Lions A’ qu’on annonçait favoris du groupe D n’ont pu marquer qu’un seul but,  en ayant encaissé trois. Après deux défaites lors des deux premières rencontres face au Congo et à l’Angola et un nul (1-1) dans ce 3ème match face au Burkina Faso, ils  reprennent le chemin de Yaoundé.  Pour leur 3ème   participation en cinq  éditions,  la porte de sortie leur est ouverte à la fin du premier tour. Pour cette troisième sortie,  Patrick Moukoko le seul buteur des Lions (56′) répondait à  Mohamed Sylla buteur du Burkina Faso que la 42ème  minute.  Cette participation marocaine de l’équipe du Cameroun a plus servi au tourisme  dans les villes d’Agadir et de Tanger, qu’aux prestations footballistiques.

David Eyengue à Tanger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *