La Zambie se qualifie pour le second tour.

Marrakech. Les Chipolopolos de Zambie ont dominé les Eléphants de Côte d’Ivoire (2-0) dans le match qui les a opposés lors de la 2ème journée du groupe B, basé dans la ville de Marrakech.

Il n’ya pas eu d’adversité ce jeudi 18 janvier 2018 sur la pelouse du grand stade de Marrakech. La Zambie a littéralement marché sur la Côte d’Ivoire. Une domination qui n’a pas tardé à se concrétiser dès la 7ème minute quand Augustine Kabaso Mulenga va conclure une action collective digne des écoles de football. Son plat de pied croise la balle qui va se loger dans la lucarne gauche du gardien Zadi Ble de l’équipe de Côte d’Ivoire (1-0). Un gardien qui sera plutôt chanceux à la 32ème minute lorsque la tête d’Ernest Mbewe, l’autre attaquant Zambien, va aller ricocher sa barre transversale. Les ivoiriens sont menés à la pause avec un seul but d’écart.

La 2nde phase du match ne laisse pas voir des failles dans l’équipe zambienne qui accélère plutôt, imposant un rythme qu’auront du mal à suivre les éléphants. Les Chipolopolos multiplient les attaques et vont encore trouver la direction du filet adverse par le buteur de la première période. A la 75ème minute, Augustine Kabaso Mulenga punit à nouveau le gardien ivoirien en inscrivant son 3ème  but dans la compétition. La Zambie s’offre la victoire (2-0), les trois points de la journée, la tête du groupe B et le trophée de l’homme du match que va emporter l’auteur du doublé : « Je suis très heureux pour ce match, parce que nous avons bien suivi les consignes de notre entraîneur et le match a été facile pour nous ». Interrogé  par nos soins sur son éventuelle signature prochaine au Wydad de Casablanca, le joueur s’est senti épié, et après une longue hésitation, il a lancé : « Oui, mon agent m’a dit que le Wydad de Casablanca était intéressé par mes services, mais je dois dire que la porte est fermée ».

Si cette victoire zambienne les qualifie pour le deuxième tour, le 3ème match de poule est d’autant plus important qu’il leur faut la 1ère place pour éviter de rencontrer le Maroc en quart, potentiel leader du groupe A qui doit aussi en découdre avec le Soudan pour garder cette 1ère place.

David Eyengue à Marrakech.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *