Quatre clubs honorés lors du match d’ouverture

On le sait, la particularité du Chan c’est de faire jouer les joueurs évoluant encore dans leurs pays. Une sorte de valorisation des championnats africains, une vitrine pour les joueurs en quête de vrai professionnalisme. C’est aussi l’occasion de parler des équipes africaines dont les meilleurs éléments sont retenus dans les sélections A’. Pour ce match d’ouverture, quatre équipes ont entendu leurs noms des milliers de fois dans les commentaires en direct de journalistes sportifs. Le Raja de Casablanca et le WAC de Casablanca, côté marocain, alors que le FC Nouadhibou et le FC Tevrag Zeina ravissaient la vedette côté mauritanien. Dans les 23 sélectionnés marocains 12 viennent des deux clubs de Casablanca, et 8 des 12 ont été titularisés d’entrée. En face, 13 joueurs sur les 23 appartiennent aux deux clubs mauritaniens cités plus haut, et 10 d’entre eux ont commencé le match. Des sélections qui donnent une certaine homogénéité à l’équipe et qui facilite un peu le travail des sélectionneurs. Malgré la grande domination marocaine dans la rencontre, le public a assisté à un match où dans les deux équipes, les joueurs se comprenaient à l’aveuglette.

David Eyengue à Casablanca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *