L’arbitrage vidéo élimine le Cameroun.

Coupe des Confédérations. L’équipe du Cameroun a été battue (3-1) par l’équipe nationale d’Allemagne après une grosse confusion née de l’arbitrage vidéo.

On avait du mal à reconnaître que c’était la Mannschaft qui jouait avec les Lions Indomptables du Cameroun pendant les 45 premières minutes de cette rencontre. Pour le compte  de la 3ème journée du groupe B dans cette Coupe des Confédérations 2017, l’équipe nationale du Cameroun a fait douter l’Allemagne au stade olympique de Sochi ce dimanche 25 juin 2017. Emmenés par un Zambo Anguissa en pleine réussite, les Lions ont favorablement répondu à ce public russe qui a fait d’eux leur chouchou. Bien qu’évoluant dans une tactique autre que prévue par le sélectionneur Hugo Broos, (Mandjeck annoncé titulaire se blesse à l’échauffement et est remplacé par Djoum prévu pour le banc de touche), les coéquipiers de Benjamin Moukandjo ont fait douter sérieusement la band e à Ter Stegen. Toutefois, une domination stérile, car les filets du gardien de Barcelone restent encore inviolés à la mi-temps. En dehors de son  exploit  de parade pour mettre la balle en corner sur un lobe de Zambo, le gardien des champions du monde n’aura pas eu trop chaud lors de ces 45 premières minutes.

Une vidéo vient gâter le spectacle.

La confusion totale après le carton rouge de Mabouka
               La confusion totale après le carton rouge de Mabouka

Pendant la pause, Joachim Low le sélectionneur allemand  rappelle à ses joueurs  qu’il est à la tête de la sélection allemande depuis 149 matches, et que celle-ci comptait déjà 99 victoires. Une victoire dans cette rencontre leur fera entrer tous dans l’histoire  avec 150 matches pour lui, et 100 victoires. Un discours qui a donné une autre physionomie au match dès la reprise. Seulement deux minutes ont suffit pour voir retransformée une Mannschaft qui trouve la faille. D’une frappe limpide des 20 mètres   en pleine lucarne,  le gaucher Kerem Demirbay trompait Ondoa de son pied droit (1-0). Le spectacle est devenu plus beau, avec une Allemagne menant au score, et un Cameroun poussé par les 30230 spectateurs du stade olympique de Sochi. Après une de ses accélérations folles et dévastatrices des défenses, Bassogog offre à Moumi Ngamaleu un ballon dans la surface de réparation. L’attaquant entré à la place de Djoum cinq minutes plus tôt frappe les yeux fermés alors qu’il lui restait encore de l’espace pour aller tromper Ter Stegen. Dans un duel aux alentours de la ligne médiane, l’arbitre central colombien demande la vidéo pour reprendre le jeu. Le stade tout entier est étonné de cette demande pour un fait de jeu normal dans le football. De leur décision que personne ne comprendra, le joueur Siani doit prendre un carton rouge. Habitué à e genre de décisions incompréhensibles dans les grandes compétitions à l’encontre des Lions, le milieu de terrain se dirige même déjà vers les vestiaires. Non sans avoir dit aux arbitres qu’il n’était même pas proche de l’action. Les arbitres colombiens aux commandes et leurs homologues argentin , paraguayen et portugais responsables de la vidéo choisissent cette fois Mabouka et maintiennent leur décision. Le latéral camerounais est expulsé, et le central permet aux Allemands de profiter des espace pour marquer deux autres buts par Timo Werner, bien surveillé par le latéral camerounais avant sa sortie. Bien que réduits à 10 injustement, les Lions Indomptables ont continué à produire le jeu et à offrir du spectacle. Une performance qui leur ouvre le filet allemand à la 80ème minute.  Après une action collective bien menée depuis leur défense, sur un amour de centre de Nicolas Ngamaleu, Vincent ABoubakar trompe Ter Stegen d’une tête croisée  au premier poteau. Les Lions sont battus (3-1) par l’Allemagne et sortent applaudis comme des héros.

David Eyengue, envoyé spécial à Sochi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *