Un mort sélectionné pour le tour du Cameroun!

Photo d'archives où figurait le regretté Yannick Lontsi

 

Cyclisme. Yannick Lontsi figure dans la liste  des cyclistes envoyée aux  journalistes par la fédération camerounaise de cyclisme pour participer au prochain tour du Cameroun.

Dans un communiqué publié par la fédération camerounaise de cyclisme, les équipes invitées pour le tour cycliste international du Cameroun de 2017 ont déjà confirmé leur participation. Cinq viennent d’Europe : Il s’agit de Global Cycling team de Hollande, Dukla Banska Bystrica de Slovaquie, Bike Aid For Help d’Allemagne, Club de la défense de France et Natura blue Cycling team de Belgique. Selon le même communiqué, l’Afrique sera représentée au tour du Cameroun 2017 par la Team Rwanda, le Maroc, l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo et l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Le Cameroun présentera deux équipes à ce tour : Une équipe nommée Kolofata  sélection régionale du Cameroun, et l’équipe nationale du Cameroun.

Un mort fait partie de la sélection.

Photo d'archives

Damien Tekou, Hervé Raoul Mba, Yves Ngué Ngock et Clovis Guewa (Photo d’archives) une erreur avec ceux-ci aurait encore été pardonnable, car ils sont encore tous vivants.

Pour défendre les couleurs du Cameroun, la fédération camerounaise de cyclisme a fait une sélection inédite dans laquelle figure un cycliste décédé depuis le 29 mai 2016. Il s’agit de Yannick Lontsi qui fait partie de la liste des six coureurs qui selon le communiqué de la fédération, fera bloc avec  Clovis Kamzong Abossolo, Yemeli Hermann, Hervé Raoul Mba, Gérémi Nzeke et Damien tekou Fokou. Une liste étonnante, car de tous ces cyclistes, seul Clovis Kamzong Abossolo est en activité. Gérémi Nzeke et Damien Tekou Fokou ont annoncé leur arrêt dans la discipline depuis des mois, Hermann Yemeli a changé d’objectif, Hervé Raoul Mba est encore alité depuis son accident qui l’a fracturé le tibia gauche lors des Dixiades du mois de décembre à Ebolowa.

La publication de cette liste par le responsable de la communication Jean Baptiste Biaye à la presse pour large communication a atteint son objectif. A travers divers médias et autres réseaux sociaux, les hommes de médias ont relayé. Il y transparaît simplement le manque de cohésion, de sérieux et de concentration de ceux qui sont chargés des tâches à la fédération camerounaise de cyclisme, à trois jours du début d’un tel évènement. Une légèreté qui a fait son nid dans la tanière des Lions du cyclisme, et qui annonce déjà les couleurs du film qui sera servi aux camerounais dans les prochains jours.

David Eyengue